Les publicités murales à Bordeaux : une nouvelle expérience numérique !

En cette fin d’année, Tobye avait envie de vous causer d’un projet qui lui tient particulièrement à cœur et qui est le lancement du site internet « Les publicités murales à Bordeaux ». Ce site présente plusieurs peintures murales que l’on peut retrouver sur des bâtiments de la ville. À destination publicitaire ou à titre de devanture, elles pouvaient représenter différents corps de métier, de la literie à la tapisserie. On peut les retrouver grâce à une carte interactive de la ville et par une galerie de photos qui présente ces publicités, quartier par quartier. L’objectif de ce site internet, et le souhait de l’ensemble des promotions Patrimoine et Musée qui ont travaillé sur le projet, est de sensibiliser les bordelais autant que les flâneurs de passages à ce patrimoine urbain.

Oui d’accord, mais késako que ce projet, exactement ? Le site internet est à l’initiative des précédentes et de l’actuelle promotion des Master 1 Patrimoine et Musée de l’université Bordeaux Montaigne, dont Tobye a l’honneur de faire partie. Ce master professionnel a pour but de former des étudiants aux métiers de la régie des œuvres et de la médiation culturelle.

Publicités murales, quartier Bastide, Bordeaux.

Pour cette reprise du bébé, la promotion de cette année s’est divisée en plusieurs groupes avec pour objectif d’améliorer et de valoriser le contenu ainsi que la visibilité du site sur les peintures murales de Bordeaux. Et l’on peut dire qu’ils n’ont pas lésiné sur le projet ! La team amélioration s’est occupée de la refonte de l’esthétique du site et de sa modernisation. La team flickr a mis à jour les différentes photographies des affiches murales répertoriées sur le site, ainsi que l’ajout de nouvelles affiches. La team communication a été chargée de la campagne de communication autour du lancement du site ainsi que de la recherche de partenaires pour la reconnaissance de celui-ci. La team médiation a élaboré un dossier de visite sur des affiches murales d’un quartier de Bordeaux (Surprise !) qui sera bientôt disponible sur le site. Enfin, l’équipe prépare aussi une visite dans ce quartier qui aura lieu durant le mois de janvier 2018 !

                Vous l’aurez compris, il s’agit d’un gros travail d’équipe qui porte ses fruits, ce qui donne une grande satisfaction à l’ensemble de la promo PatMus 2017/2019 ! On peut dire que le travail de l’ensemble des promotions qui sont intervenues sur le projet, offre une perception originale de l’histoire des différents quartiers de Bordeaux. Et l’originalité, on aime bien !

 

Pour découvrir le site internet, c’est par ici :

http://pm-bordeaux.wixsite.com/publicites-murales

 

Pour le lancement du site internet, la promotion 2017/2019 propose une « Chasse à l’affiche » ! Le but du jeu étant de trouver une affiche qui n’est pas répertoriée dans le site internet. L’évènement sera ouvert dès le 16 décembre 2017, vous pouvez suivre les différentes énigmes qui vous mèneront à la fameuse affiche mystère sur ce lien :

https://www.facebook.com/events/2017543291826946/

 

En exclusivité, voici une énigme rien que pour les lecteurs du Cri du Troll, remuez vos méninges :

« Résolvez cette énigme grâce à l’avocat : DKZSCCSOB VSDOBSO.

Petit indice : Tous deux dans nos intérieurs, ils participent à notre confort. »

 

Attention, vous avez jusqu’au 25 décembre 2017 pour jouer à la « Chasse à l’affiche », elle sera révélée en ce jour de Noël !

Pour les curieux, surveillez l’actualité du site pour connaître la date exacte de la visite sur les publicités murales d’un des quartiers de Bordeaux, qui aura lieu en Janvier 2018 ! (Qui sait, vous croiserez peut-être Tobye…)

Alors, amis des Trolls en balade dans la belle ville de Bordeaux, levez la tête et gardez l’œil ouvert, vous tomberez sûrement sur de belles surprises !

Site de l’association du master Patrimoine et Musées « Archimuse »

Tobye

C'est dans les vallées vigneronnes de l'Entre-deux-Mers que se trouve l'antre de Tobye, jeune trolle du Cri. Entourée de mangas et autres vieux bouquins, elle aime se perdre dans les méandres de l'internet à la recherche de pépites à se mettre sous la dent. Un godet de pinard à la main, évidement.