Fête du slip 2 : Marvel Phase 3

 

Peu de temps après DC/Warner, c’est au tour de Marvel/Disney d’annoncer ses films jusqu’à l’an 4670, histoire de garder leur gros coup d’avance (la Distinguée Concurrence ne faisant pour l’instant que tenter de recopier les succès de Marvel avec son futur univers partagé. Petit point du Marvel Event, grosse machine à annoncer les blockbusters.

 

DE LA MAGIE, POUR QUE CE SOIT ENCORE PLUS INCOMPRÉHENSIBLE

 

Après Ant-Man et Avengers 2 : Age of Ultron en 2015, Marvel nous balance donc sa « Phase 3 » qui commencera (si le temps le permet) le 6 mai 2016 avec Captain America : Civil War (le 3 du coup, même s’ils veulent toujours pas coller de chiffres).

On savait déjà que le film se paiera Robert Downey Jr pour une confrontation idéologique entre Cap et Iron Man. L’idée et le titre viennent bien du comic où ils se tapaient dessus concernant une loi d’enregistrement des super-slips mais il ne s’agira pas d’une adaptation. En effet, au cinéma, même si Marvel essaie très fort, il n’y a pas assez de vengeurs masqués pour justifier le délire… et surtout leurs identités n’ont rien de secret ! On peut donc s’attendre à un projet particulièrement sécuritaire de la part d’Iron Man, dans la lignée de Cap 2 avec son SHIELD Big Brother et Age of Ultron, où le méchant robot naît d’une volonté de Stark de protéger l’humanité légèrement contre son gré.

La 4 novembre 2016 arrivera le petit nouveau Docteur Strange, déjà teasé dans Cap 2, et über-magicien de son état, dont on sait que Benedict « Sherlock » Cumberbacht serait très proche d’endosser la cape, histoire de lui amener son flegme aristocratique.

Impatiente de renouveler la tonne de brouzoufs engrangée par sa tentative de nouvelle franchise SF populaire (chose que Disney rêve en vain de réussir depuis un moment, au point de se payer carrément Star Wars), Marvel a avancé au 5 mai 2017 la suite des Gardiens de la Galaxie. Bien que le premier se trouvait perdu dans son coin de l’espace, loin des avengerseries, les autres films annoncés montrent une volonté de lier l’aspect cosmique de l’univers à notre bonne vieille Terre autrement que par des clins d’œil (« oh regarde un Elfe noir de Thor 2 ! j’ai capté, ch’ui trop un geek, tu’ois ! »).

Thor nous revient avec ses biscotos saillants avec Ragnarok le 28 juillet 2017. Ceux qui ont vu Dark World se doutent que Loki sera de la partie avec cette petite promesse d’Apocaslip.

 

TOUJOURS PLUS DE TRUCS IMAGINAIRES

 

black panther film

 Le costard du film

 

Le 3 novembre 2017, c’est encore un bleu (si je puis dire) qui débarque avec Black Panther. Premier super-héros noir de son état au nom chargé de sens (mais paradoxalement pas premier afro-américain puisqu’africain, le titre revenant au Faucon), il s’agit du roi du pays imaginaire le Wakanda (dont on dit qu’il a des relations diplomatiques amicales avec la Syldavie mais moins avec la Latvérie). Si l’on sait que le bonhomme, joué par le méconnu Chadwick Bosema, apparaîtra d’abord dans Captain America 3 (décidément chargé celui-là), on subodore que le personnage joué par Andy Serkis dans Avengers 2 serait sa future Némésis. Il apparait en effet en « prise de vue réelle » dans la bande-annonce, chose rare pour le spécialiste de la performance capture et consultant pour les personnages de Hulk et Ultron. Ce méchant en arrive dans la BD à être « constitué de son pur », on peut tout de même s’attendre à ce que l’ami Andy repasse en mode capture pour Black Panther. Son rôle dans Avengers 2 devrait être quant à lui lié au vibranium, un métal (imaginaire lui aussi, comme l’adamantium ou l’homéopathie) formant par exemple le bouclier de Cap ou Ultron lui-même et produit au… Wakanda. TOUT EST LIE ! COMPLOT !

Il faudra attendre le 4 mai 2018 pour retrouver la fine équipe au complet dans Avengers : Infinity Wars… partie 1, puisqu’ils ont décidé de nous faire le coup du film en deux parties, passage obligé des blockbusters modernes (Justice League aussi a cédé à la tendance de vous ponctionner deux fois au lieu d’une). Le titre confirme ainsi ce qu’on savait déjà : l’arrivée du grand méchant Thanos, colosse extraterrestre en quête des Joyeux de l’Infini qui, une fois sertis sur un gant (de l’Infini) permettent… globalement un peu tout. Genre dominer l’univers. Des trucs comme ça.

A noter que certains items des films Marvel (comme le Tesseract d’Avengers) sont certains de ses joyaux (toutéliéconplo). Le méchant était apparu en post-générique du premier film ainsi que comme vague maître marionnettiste dans les Gardiens. On sait depuis qu’il sera incarné (sans doute avec un costume vert et des boules blanches sur la gueule) par Josh Brolin. On voit donc poindre le méga-crossover-de-l-infini-lui-aussi entre toutes les parties de l’univers Marvel.

 

Plus fou encore : une femme dans un rôle titre

 

captain marvel film

 Capitaine Nomdustudio à la rescousse !

 

On sait que le studio se cherchait une franchise féminine forte (autre que Black Widow, qui n’a toujours pas d’aventure solo à l’horizon) et ce sera chose faite le 6 juillet 2018 avec Captain Marvel, autre personnage cosmique à l’origine masculin mais qui arrivera sur les écrans sous sa forme Carol Danvers. Les rumeurs de casting peuvent commencer… et moi je vote Jennifer Connelly, comme d’hab’.

En novembre 2018, on reste dans le trip spatial avec les Inhumains, sorte de peuple de mutants de la face cachée de la Lune, dont il se dit qu’on en verra les prémisses dans les films précédents. Je pose mon billet sur Vin Diesel dans le rôle de leur chef Flèche Noire (voir bas de l’article).

La deuxième partie d’Infinity Wars est prévue pour clore cette phase 3 le 3 mai 2019. Après, ce sera un tel bordel qu’on se demande bien comment ils pourront surenchérir en phase 4. De toute façon, on sera peut-être déjà tous dévorés par un lapin géant bouffeur de planète.

Toujours pas de nouveau film solo pour Hulk. Des rumeurs font état d’un possible exil forcé dans l’espace avant un retour en mode « fallait pas me faire chier » qui ferait office de nouvelle phase sur l’idée général de la BD World War Hulk mais rien n’est moins sûr. Idem pour la rumeur concernant les négociations entre Sony et Marvel pour récupérer Spiderman, suite à la déception financière du reboot qui essayé très (trop ?) fort de marcher sur les pas de la maison-mère. Le fait qu’il y ait des discussions paraît plausible mais Marvel intérêt à sortir le gros chéquier de Disney pour récupérer le bébé alors que des projets étaient déjà annoncés par Sony.

 

Retrouvez l’intégralité du dossier Marvel Films par Bolchegeek.

 

« Je s’appelle Flèche Noire »

On sait que Marvel a négocié avec Vin Diesel avant qu’on le retrouve à faire la voix de Groot dans Les Gardiens de la Galaxie (et même pas la capture d’un personnage qui dit toujours la même chose, même s’il a prêté sa voix pour différentes langues). On peut donc penser que Groot n’était qu’un « à côté » d’un contrat plus à la mesure de la notoriété de l’acteur, bien connu notamment pour sa grosse voix grave. D’autant que Diesel a tuité que Marvel le trouvait… inhumain. Subtilité du teasing quand tu nous tiens. Il serait donc amusant de le retrouver dans le rôle de Flèche Noire, un personnage dont le pouvoir est… sa voix, au point qu’il ne parle jamais sauf quand il veut déchaîner sa puissance d’un simple murmure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.