Fête du slip : Les actus des super-héros au cinéma

Depuis quelques semaines, c’est la guerre des annonces côté super-héros au cinéma, entre les géants Disney/Marvel et Warner/DC. Une avalanche d’infos qui méritait bien un petit point d’actu.

AVENGERSERIES FRÉNÉTIQUES

Iron Man 4… ou pas

Ces derniers temps, Robert Downey Jr semble être en aquaplaning incontrôlable concernant son rôle de Tony Stark. Après avoir expliqué qu’il était en négociation pour un Iron Man 4 bel et bien sur les rails, il a ensuite rétropédalé en expliquant qu’en fait euh non je m’ai trompi c’est pas prévu mais y’a d’autres projets chez l’ami Marvel.

Captain America 3 en guerre civile

C’est dans ce contexte que l’on apprend que Bébert reprendra le rôle d’Iron Man dans… Captain America 3. Apparemment pas un simple caméo de l’univers partagé, mais un véritable rôle dans une histoire qui opposera les deux Vengeurs, reprenant ainsi l’idée du crossover Civil War, évènement qui avait secoué l’univers BD en 2006 de par son ampleur et son originalité.

Pour rappel, Civil War mettait en scène une loi forçant les super-héros à s’enregistrer au service du gouvernement américain pour éviter les débordement… et la traque de ceux qui s’y refusaient. La présence d’un accident traumatique qui justifiait cette politique faisait écho au 11 septembre et au Patriot Act. Nos gentils sauveurs de l’humanité se mettaient alors joyeusement sur la gueule entre les antis (menés par Captain America) et les pro-recensement (menés par Iron Man).

Une direction qui se dessine dans la foulée des autres projets Marvel Films. En effet, à la fin d’Iron Man 3, le gaillard se prenait une méchante remise en question, et on sait que le méchant d’Avengers 2 – l’intelligence artificielle Ultron – sera un robot créé à l’origine par Stark pour régler les problèmes du monde façon Skynet (alors que dans le BD, il est la création d’Ant-Man, l’arlésienne actuellement en tournage). Quant à Cap, dans Winter Soldier il luttait déjà contre les dérives sécuritaires du SHIELD.

Docteur Strange en mode bankable

Le Maître des Arts Mystiques est, après Ant-Man, le prochain super-héros de l’écurie à faire ses débuts au cinéma, après un petit clin d’œil dans Winter Soldier. Après la défection de Joaquin Phoenix et les rumeurs sur Benedict « Sherlock » Cumberbacht ou Tom Hardy, c’est un défilé de stars qui sont envisagées pour le rôle : Ewan Mc Gregor, Jake Gyllehall, Matthew McConaughey, Ethan Hawke, Jared Leto ou Oscar Isaac (alias Llewyn Davis pour les frères Cohen dont il se dit que Disney regarde attentivement sa performance dans leur Star Wars VII).

Une chose est sûre, malgré le choix d’un réal’ de très seconde zone (Scott Derrickson), Marvel semble vouloir se payer une très grosse tête d’affiche pour sa prochaine franchise (après avoir pourtant plutôt misé sur des acteurs moins bankables pour des persos pourtant plus connus).

Spiderman chez Avengers ? Euh…

A noter qu’une rumeur fort peu probable circule sur des négociations entre Marvel et Sony pour l’arrivée de Spiderman dans les Avengers (Sony ayant les droits du personnage). Cette rumeur paraît assez improbable dans la mesure où le reboot The Amazing Spiderman se dirige lui-même vers un univers partagé « pour faire comme Marvel » basé uniquement sur la licence Spiderman, notamment avec un film en approche Sinister Six (équipe composée des méchants, que l’on voit annoncés dans le deuxième opus).

DC/WARNER : Voici notre plan, il est simple, faire comme Marvel

batman superman

On le sait depuis l’annonce de Batman v Superman : Dawn of Justice (suite de la purge Man of Steel – oui j’ai dit purge, je développerais un jour, mais là pas la place) qui amènera à Justice League, DC compte bien tenter de copier la recette de la concurrence en sortant son univers partagé de gros blockbusters plein de brouzoufs. Alors histoire de poser les couilles sur la table, ils viennent de sortir le calendrier en béton armé.

En 2016, juste après Batou v Sup, sortira Suicide Squad, concept d’équipe composé uniquement de méchants comme Deadshot, Captain Boomerang, Bane ou Poison Ivy. Cette adaptation sortie un peu de nulle part chercherait carrément à se payer Ryan Gosling, Will Smith, Margot Robbie (l’égérie du Loup de Wall Street) et Tom Hardy. Difficile d’imaginer ce dernier reprendre le rôle de Bane, tant la trilogie des Batman de Nolan semblait étrangère au tout nouvel univers DC/Warner. Alors coïncidence ? Allez savoir. Il a pu être finalement décidé de situer cette nouvelle continuité après la trilogie. On pourrait alors imaginer Margot Robbie en Harley Quinn, relève du Joker qu’Heath Ledger ne jouera plus pour des raisons évidentes de santé.

2017 sera l’année du film solo Wonder Woman avec Gal Gadot qu’on aura déjà vu dans Batman v Superman, avant d’enchaîner sur un premier Justice League.

gal gadot wonder woman

En 2018, ce sera le tour d’un nouveau Flash sans aucun rapport avec la série pourtant développée par CW (filiale de la Warner) et qui, comme sa frangine Arrow, resteront entre elles dans leur coin (voir l’article de Delrya à ce sujet). C’est un certain Ezra Miller qui enfilera le collant rouge.

La même année, nous aurons droit à un Aquaman solo campé par Jason Momoa, bien connu pour son rôle subtil et gentleman de Khal Drogo dans Game of Thrones. Un atlante pour le coup un peu plus sauvage et basané façon surfeur haïtien, plutôt qu’un grand blond en collant vert, pourquoi pas après tout ?

En 2019, avant de sortir la deuxième partie de Justice League, nous aurons droit à Shazam, dont on ne connaît pas l’interprète même si l’on sait déjà que Dwayne « The Rock » Johnson jouera son ennemi Black Adam (il semblerait qu’il ait eu le choix entre les deux rôles mais serait un amoureux de ce bad guy un peu ambigu).

Et comme quand y’en a plus y’en a encore, 2020 apportera un film Cyborg (personnage plus secondaire, qui apparaîtra déjà dans Batman v Superman… avant d’attendre 4 ans pour son film solo) et un reboot de Green Lantern. Oui déjà, ils annoncent un reboot alors qu’ils ont fait un film (détesté) en 2011. Mais dîtes-vous que d’ici à 2020, bin ça fera 9 ans. C’est toujours plus qu’entre le dernier Spiderman de Sam Raimi (2007) et le reboot (2012).

On ne sait pas encore si tout ce beau monde apparaîtra d’abord dans les autres films mais on peut s’y attendre (c’est déjà le cas au moins pour Cyborg et Wonder Woman dans Dawn of Justice).

A noter que certaines infos pointent du doigt la présence d’un Robin dans Dawn of Justice et que la petite Jenna Malone (Hunger Games, Sucker Punch) jouera dans le film, ce qui s’est très vite télescopé dans l’idée d’un éventuel Robin féminin, à la manière de la BD Dark Knight Returns de Frank Miller (et où Batman s’oppose déjà à Superman), mais rien d’officiel.

En tout cas, allez savoir, peut-être que d’ici 2097, Hulk aura droit à un nouveau film solo…

Lâche ton cri

  • 18 octobre 2014 at 18 h 11 min
    Permalink

    Excellent article, comme toujours. Juste quelques petites précisions de ce que j’ai pu comprendre de mon côté. Sur Spiderman dans Avengers, il semblerait bien que Sony ait dans l’idée de laisser tomber Spidey au vu des résultats contrastés de ASM2 (par contre ils voudraient toujours garder leur projet de Sinister Six, va comprendre).
    Pour DC, j’arrive juste pas à comprendre la stratégie, rien que sur la limite univers tv/univers ciné. On peut dire ce qu’on veut sur Agent of SHIELD (qui s’améliore grandement en saison 2), au moins ça reste un univers cohérent avec les films. Je pensais que DC avait un coup à jouer en développant ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.