Patapon Remastered : gérez votre peuple tambour battant

Patapon est une licence bien connue des joueurs de PSP, puisqu’elle les a quand même gratifiés de trois épisodes. Fruit du partenariat entre le studio Pyramid et SIE Japan Studio (la filiale japonaise de développement de Sony ), il aura fallu attendre 10 ans pour que le premier épisode voie son portage sur les consoles de salon. Le voilà donc, là, depuis quelques jours, sur PS4 : Patapon Remastered !

Je suis tombé sur Patapon Remastered alors que j’errais sur le PSN, la main dans le slip, à la recherche d’un jeu qui attirerait mon attention. C’est alors que je suis tombé sur cette bande-annonce. Elle n’a pas simplement attiré mon attention. Elle l’a violentée. Jugez plutôt.

Forcément, j’ai acheté.

Patapon Remastered est à la fois un jeu de gestion, de stratégie et d’action dont la mécanique centrale est : le rythme. En effet, vous y incarnez un dieu qui ne peut communiquer avec son peuple, les Patapons, qu’à l’aide de percussions. Chaque ordre que vous leur donnez (avancer, attaquer, défendre etc.) correspond à une séquence de quatre touches/tambours que vous devrez faire en rythme. Si vous vous plantez ou que vous ne frappez pas en mesure, les Patapons ne feront rien (et se permettront de râler en plus). Quand vous êtes face à un boss qui s’apprête à vomir sur vous un flot de flammes, rater sa commande de défense peut s’avérer fatal.

Haro sur les marauds !

Il vous faudra chasser, collecter nourriture et minerais pour créer des Patapons différents (lanciers, infanterie, archers, cavaliers) et de plus en plus forts ! Pour le reste, vos aventures vous mèneront d’explorations en batailles, d’affrontements contre des boss à des missions d’escorte de convois. Certaines escouades de Patapons seront plus efficaces que d’autres selon les missions, à vous donc de gérer vos troupes et leur équipement pour un résultat et un butin optimums !

Sous ses airs de petit jeu de rythme basique, Patapon Remastered en a sous le capot et la richesse de son contenu m’a étonné plus d’une fois. Par contre je vous préviens direct : à force d’écouter en boucle les Patapons chanter en réponse à vos séquences de percus (« Pata pata pata pon, pon pon pata pon, pata pata pata pon, chika chika pata pon ! »), il vous arrivera de reprendre ces chansons à voix haute devant des non-initiés. Hilarité garantie (ou inquiétude, c’est selon).

 

Le saviez-tu ?
par Blorb

Les graphismes du jeu ont été réalisés par le graphiste et designer Rolito. Un petit gars bien de chez nous qui tabasse ! Alors si vous aimez les graphismes épurés, simple mais terriblement efficace, je vous conseille de faire un petit tour sur son site vous allez en prendre plein les yeux !

 

 

 

 

Petrocore

Tout comme Narfi, Petrocore est issu de la sous-espèce des Trolls du Périgord (d'où son nom). Il se nourrit de tout ce qui passe à sa portée du moment que ça a été cuit dans de la graisse d'oie, voire de canard. Parce qu'il aime le gras, Petrocore est surtout versé dans la musique métal brutale et toutes sortes de produits faisant preuve d'un bourrinisme sans failles ou d'un humour pas fin.