La trilogie de l’Empire Brisé : l’ascension d’un bad-ass

Les éditions Bragelonne, spécialisées dans la fantasy, sèment régulièrement de grandes trouvailles dans leurs collections. Après moult appels du pied d’un de mes chers amis bibliophages, je me lançais dans la trilogie de l’Empire Brisé de Mark Lawrence, écrivain au curriculum vitae et au parcours aussi riche qu’intriguant. Chercheur en intelligence artificielle, peut-être même dans « l’intelligencia secret défense » anglaise et américaine… il est le père de quatre enfants dont l’une est handicapée lourde… En bref, un hyperactif.

Et c’est avec son Prince Écorché que je le découvrais.

De la finesse et de l’amour

« La perspective d’être brûlé vif m’a toujours causé du souci. Appelez ça une faille personnelle.
Certaines personnes ont peur des araignées. Moi, j’ai peur de mourir par le feu. Et aussi des araignées. »

L’Empire Brisé, Tome 1, Le Prince Écorché

540458JasonChankingofthorns

Mark Lawrence était encore inconnu il y a quelques années. C‘est avec cette trilogie que l’auteur a relancé la dark fantasy très à la sauce Glen Cook, et directement en file indienne derrières les pas de sa Compagnie Noire, série Ô combien géniale (en tout cas les 6 premiers tomes). On se retrouve ici plongé tête la première dans un univers dans lequel nous suivons les péripéties de Jorg d’Ancrath, fils « indigne » et prince du Royaume d’Ancrath, une lignée d’intendants de l' »Empire Brisé »; un conglomérat de petites provinces autogérées qui s’entre-déchirent dans un monde qui semble l’être tout autant. À la suite d’un événement « fâcheux » de sa jeunesse où il perdra sa mère et son petit frère brutalement, Jorg sera marqué à vie tant physiquement que mentalement et se verra affublé du surnom tout trouvé : l’Écorché. On le retrouve dès les premières pages à l’âge de treize ans et Jorg ne désire qu’une chose : le monde à ses pieds. Et il s’y emploie avec force discernement et stratégie… lancé à la tête d’une compagnie de vauriens, de ribauds et de surineurs après que son père l’ait gentiment renié. Le jeune Jorg fonce donc tête baissée en faisant preuve d’une arrogance couronnée de succès et massacre à tour de bras dans la plus grande des finesses. Son objectif est très simple : se venger du monde entier et être roi à quinze balais puis empereur à vingt pour unir le royaume contre la réelle menace qui gronde au Nord. En effet, le Roi Mort s’élève et fait avancer ses armées sur des territoires décousus.

C’est dans un univers qui vous paraîtra fort familier (vous vous amuserez à regarder les cartes… ou bien vous vous laisserez porter au fil des pages pour ne pas vous spoiler) et dévoré par la guerre que vous suivrez l’ascension mortelle de Jorg et son combat contre les morts et les vivants. Liches, goules, guerres entre royaumes, morts vivants, apocalypse… le périple s’avérera ardu mais diablement entraînant. C’est avec vous que le jeune écorché apprendra et découvrira ce monde au passé bien méconnu et aux vestiges mystérieux.

Mark lawrence, un auteur inspiré avec un univers génial

« On ne joue pas au jeu des rois sans se salir les mains. »
L’empire Brisé Tome 2, Le Roi Écorché

Mark Lawrence aime à jongler entre magie et réalité, en se jouant de nous tout au long de son histoire. Et on en redemande.

Avec un style simple, à la méthode des « page turner » américains, on ne retiendra pas l’Empire Brisé pour ses fulgurances de styles mais bien pour son univers atypique et son action rythmée qui emmène le lecteur au plus profond de l’imaginaire de l’auteur. Dotés d’une traduction honnête, on dévore les trois romans de Lawrence comme des friandises.

De nos jours, la mode est plutôt à l’extension à l’infini de tomes. Cette pratique reste très répandue et appréciée des maisons d’éditions qui capitalisent sur le succès d’un auteur et donc sur son potentiel à faire vivoter sa série. Ici que nenni, c’est un postulat clair dès le début : Lawrence n’a pas voulu tomber dans ce travers et nous propose donc une histoire complète, avec un début et une fin, et le tout en trois volumes. Bien que ce soit honorable comme façon de faire, et bien pour le coup… nous restons peut-être un peu sur notre faim tant l’histoire nous emmène.

Pour les plus addicts, sachez que Lawrence n’a pas laissé tomber son univers, et continue de le développer dans une autre trilogie, celle de la Reine Rouge, à voir, à lire !

bandeau17Les aventures de Jorg Ancrath dans l’Empire Brisé laisseront leurs lots de cadavres fumants, estropiés, tailladés… Et les saillies arrogantes du petit vous révolteront. Vous apprendrez même à le détester. Mais c’est en ça que le personnage devient attachant et intéressant. Pas de gentils, pas de méchants, juste une belle échappée en enfer. L’Empire Brisé plaira aux néophytes comme aux amateurs même si ces derniers pourront reprocher une fin peut-être un peu expéditive, mais bien à l’image du héros. L’histoire reste prévisible mais jouissive et le personnage de Jorg fait parti de ces modèles que l’on déteste aimer.

En tous cas une chose est sûre, il est grand temps que vous preniez la route avec Jorg et sa bande de Frères.

LazyLumps

Déjà petit, le troll Lazylumps collectionnait les cailloux. Après en avoir balancé un certain nombre dans la tronche de tout le monde, il est devenu le "Rédak' Chef" de la horde, un manitou au pouvoir tyrannique mais au charisme proche d'un mollusque. Souvent les nuits de délire on l'entend hurler "ARTICLE ! ARTICLE ! IL FAUT UN ARTICLE POUR DEMAIN".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.